marketing en ligne

Comment devenir trafic manager ?

Parmi les nombreux métiers du web, figure celui du traffic manager. Se situant entre le marketing et l’informatique, ce professionnel est principalement chargé de générer du trafic sur un site web comme l’indique son appellation. Grâce au contenu de cet article, vous comprendrez mieux le métier de traffic manager et comment le devenir. 

Traffic manager: quelles sont ses missions ? 

Le traffic manager a pour mission de superviser l’audience d’un site web et son analyse. Il est un expert en campagne publicitaire et s’occupe aussi des mises en ligne. Ce professionnel a donc la capacité de choisir avec brio le support des campagnes publicitaires, de participer au contenu du message publicitaire, d’utiliser les bons outils statistiques tant en ce qui concerne l’acquisition client que pour la visibilité. Ses compétences lui permettent également d’évaluer l’efficacité des actions de communication digitale et d’apporter les améliorations qui s’imposent. C’est un véritable couteau suisse qui cumule très bien les postes de community manager, d’intégrateur web, de SEO et de data analyst. De manière générale, les objectifs d’un traffic manager sont : 

  • l’attraction de trafic qualifié ;
  • le recrutement de nouveaux prospects ;
  • l’optimisation des canaux de prospection (displays, réseaux sociaux, remarketing, emailing, etc.) ;
  • l’optimisation du référencement (naturel et payant) ;
  • la gestion des campagnes publicitaires et l’établissement du budget à y consacrer ;
  • la veille concurrentielle. 
marketing en ligne

Quelles sont les qualités requises pour devenir traffic manager ? 

Pour mener à bien ses différentes missions, le traffic manager doit disposer de certaines qualités. Ainsi, il doit être doté de compétences en marketing, en digital et avoir la fibre commerciale. Ce professionnel doit avoir le sens de l’organisation et de la rigueur, car il a plusieurs tâches à accomplir suivant une stratégie donnée. En plus de cela, le responsable de flux doit avoir un réel sens de l’analyse et de la prise de décision. Il est amené à choisir entre telle action et une autre, entre une stratégie et une autre, entre un canal de communication et un autre. Pour régler certains problèmes, il doit comprendre les données statistiques et définir les meilleures approches possibles. 

Pour occuper ce poste, il est donc impératif de savoir gérer son stress car une petite erreur peut avoir de lourdes conséquences. De même, un bon traffic manager est réactif, polyvalent, énergique et surtout passionné. Il doit être capable de répondre à la fois aux besoins des clients et à ceux de son équipe. Par ailleurs, puisqu’il est appelé à travailler avec d’autres services de l’entreprise (marketing, relation client, SEO, communication, etc.) le traffic manager doit pouvoir être à l’aise dans ce rôle. Pour cela, il lui faut avoir des aptitudes en relations humaines. 

Devenir traffic manager : les formations à suivre !

Il n’y a pas d’école ou de filière spécialisée pour devenir traffic manager. Beaucoup, parmi ces professionnels, sont issus de formation de type bac+ 2 en informatique. Mais il est aussi conseillé de suivre une formation en communication, webmarketing, e-commerce avec une spécialisation en 4e ou 5e année en digital. Ces formations peuvent être complétées par des stages précis afin de gagner en expérience et en savoir-faire. 

En outre, si certains en sont arrivés à cette polyvalence par les études, d’autres se sont tout simplement auto-formés et sont parfois même meilleurs. Cependant, force est de constater qu’ils n’ont pas tous la fibre stratégique qui pourtant reste une compétence importante pour faire ce métier. Mais si dans votre cas, vous n’avez suivi aucune formation, cela ne veut absolument pas dire que vous êtes mauvais. Les avis sont d’ailleurs partagés entre le fait de suivre une formation et de ne pas le faire, car beaucoup estiment que seule l’expérience compte. 

Une chose est sûre, les diplômes s’avèrent indispensables au même titre que l’expérience. Grâce à cette orientation, il vous est facile de vous reconvertir en community management, SEO manager, digital marketeur, etc. Nous vous invitons à découvrir ce blog marketing digital qui traite aussi du traffic manager. Vous en apprendrez davantage et vous pourrez vous décider plus facilement.